Aller directement àNavigation, Effectuer une recherche ou lecontenu

La Banque Triodos participe pour la première fois au financement d'un parc éolien offshore en Belgique

La première banque à avoir financé une éolienne en Belgique cofinance aujourd’hui Northwester 2 de Parkwind

05-10-2018 |

La Banque Triodos en Belgique accorde pour la première fois un crédit pour un parc éolien en mer. Il s'agit de Northwester 2, le parc éolien en mer du Nord du groupe belge Parkwind. En 1999, la Banque Triodos a été la première banque en Belgique à financer une éolienne. En 2017, le groupe Triodos a signé de nouveaux contrats de financement pour 68 projets énergétiques pour un montant total de plus de 600 millions d'euros. Ceci lui a valu de remporter le titre de financier le plus actif en projets d'énergie renouvelable au monde*.

Bruxelles, le 5 octobre 2018. Parkwind, qui regroupe les intérêts de Colruyt Group, PMV et Korys dans des parcs éoliens offshore en Belgique, a annoncé aujourd’hui même qu’il a bouclé le financement de Northwester 2, son 4ème parc éolien offshore. Parkwind a conclu un accord de financement avec la Banque Triodos entre autres. D’ici 2020, Northwester 2 va produire en Belgique 219 Mégawatt supplémentaires d’énergie éolienne, et couvrira ainsi les besoins énergétiques de 220.000 foyers.  

Premier crédit offshore pour la Banque Triodos en Belgique

C’est l’équipe Project Finance de la Banque Triodos en Belgique qui a piloté les négociations, avec l’appui de l’International Energy & Climate Desk de la banque. Northwester 2 est le premier contrat de financement dans le domaine de l’éolien offshore de Triodos en Belgique, mais la banque est déjà impliquée dans le financement de ce secteur en Allemagne. La capacité accrue des éoliennes combinée à une réduction de leurs coûts contribuent à une croissance rapide de la production d’énergie éolienne en mer. Thomas Van Craen, directeur de la Banque Triodos Belgique : « L'éolien offshore est un pilier important de la transition vers un système énergétique vert, davantage axé sur l'électricité. Chaque euro investi dans l'énergie éolienne offshore contribue à réduire l'empreinte carbone de notre économie. Triodos participe à cette évolution. C’est le cas maintenant avec Parkwind et notre ambition est de faire de même pour d'autres projets énergétiques offshore en Belgique et ailleurs en Europe. »

La Banque Triodos franchit une nouvelle étape dans le financement de projets liés aux énergies renouvelables en prenant pied dans le secteur de l’éolien offshore. Pionnière, elle était en 1999 déjà la première banque en Belgique à financer une éolienne terrestre : le projet Middelwind à Lombardsijde. Dotée d’une capacité de production de 660 kilowatts, cette éolienne permettait de couvrir les besoins en électricité de 600 ménages. A titre de comparaison, chaque éolienne de nouvelle génération de Parkwind a une capacité de 9,5 mégawatts, ce qui répond aux besoins énergétiques de 9.500 foyers. 

Des crédits en faveur de 472 projets énergétiques durables, permettant d’éviter 2,4 millions de tonnes de CO2

Les projets énergétiques durables représentent près d’un quart de l’ensemble du portefeuille de crédits de la Banque Triodos. La plupart concernent l’énergie éolienne et l’énergie solaire photovoltaïque, mais également des projets de centrales hydroélectriques, de stockage chaud/froid et d’efficacité énergétique. En outre, le groupe investit également dans les énergies renouvelables via les fonds d’investissement Triodos. À la fin 2017, la Banque Triodos et ses fonds d’investissement axés sur le climat et l’énergie avaient financé 472 projets dans le secteur énergétique, soit une capacité totale suffisante pour couvrir les besoins en électricité de 1,4 millions de foyers et éviter ainsi des émissions de plus de 2,4 millions de tonnes de CO2.

Aucun financement de l’énergie fossile

Triodos n’accorde aucun crédit et n’investit pas dans les énergies fossiles (pétrole, gaz ou charbon) et dans l’énergie nucléaire. Thomas Van Craen : « Le secteur financier a la responsabilité importante de contribuer activement à la transformation rapide de notre économie et de notre société afin qu’elles favorisent un approvisionnement énergétique durable. Cela suppose non seulement d’investir davantage dans des projets verts, mais aussi de mettre fin aux investissements dans les actifs fossiles. Notre secteur doit intervenir de façon plus rapide, plus déterminée et avec beaucoup plus d’ambition face au changement climatique ».

À propos de la Banque Triodos

Fondée en 1980, la Banque Triodos est devenue une référence en matière de banque durable au niveau international. La Banque Triodos est une institution indépendante qui promeut un exercice durable et transparent du métier de banquier. Elle considère qu’il n’y a aucune dichotomie entre le fait de privilégier les hommes et la planète et de générer un rendement financier correct. Elle estime, au contraire, que ces deux approches se renforcent mutuellement sur le long terme.
La Banque Triodos dispose de succursales aux Pays-Bas, en Belgique, au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne, ainsi que d’une agence en France. Elle fait autorité internationalement dans le domaine de la microfinance dans les pays en développement, en Asie centrale et en Europe orientale.
La Banque Triodos a cofondé la Global Alliance for Banking on Values, un réseau de 54 banques durables de premier plan. Ensemble, celles-ci entendent faire croître significativement la banque durable et son impact.
La Banque Triodos détient une licence bancaire complète et est enregistrée auprès de De Nederlandsche Bank (banque centrale néerlandaise) ainsi qu’auprès de l’Autorité néerlandaise des marchés financiers. Elle est agréée par la FSMA (Autorité des services et marchés financiers) en tant qu’établissement de crédit étranger disposant d’une succursale en Belgique.
Les informations les plus récentes au sujet de la Banque Triodos sont disponibles sur son site : www triodos.com.

*Clean Energy Pipeline Global League Tables  - category:  Top 20 Lead Arrangers by Number of Deals