Aller directement àNavigation, Effectuer une recherche ou lecontenu

Résultats annuels 2015

La Banque Triodos associe l’impact durable à une belle croissance

26-02-2016 | Chiffres clés :

  • Total des actifs sous gestion en hausse de 16%, à 12,3 milliards d’euros
  • Octroi de crédits durables en progression de 13%  
  • Ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) de 19%
  • Bénéfice net en croissance de 35%, à 40,7 millions d’euros

Le total des actifs sous gestion, incluant la Banque Triodos, les fonds d’investissement Triodos et Triodos Private Banking, a crû de 16%, s’établissant à 12,3 milliards d’euros.
Le total du bilan de la Banque Triodos a progressé de 15% pour atteindre 8,2 milliards d’euros, grâce à une croissance soutenue des crédits, des fonds confiés à la banque et grâce à des levées de capitaux frais dans l’ensemble des succursales.

Le bénéfice net de la Banque Triodos s’est élevé à 40,7 millions d’euros, en hausse de 35% par rapport à 2014. Le rendement sur fonds propres de la banque a atteint 5,5% (contre 4,4% en 2014).

Le nombre de clients a progressé de 15%. Fin 2015, la Banque Triodos totalisait 607.000 clients dans ses cinq succursales européennes.

Financer les entreprises durables 

Durant l’année 2015, la Banque Triodos a poursuivi sa politique d’octroi de crédits aux entreprises et institutions durables. Les crédits hypothécaires durables ont généré 40% de la progression totale du portefeuille de crédits durables (contre 18% en 2014).
Le ratio crédits (incluant uniquement les crédits à impact durable)/dépôts a légèrement diminué, passant de 63% en 2014 à 62% en 2015.

Le ratio charges d’exploitation/total des produits a légèrement progressé, atteignant 71% (contre 73% en 2014). Le bénéfice avant impôts et avant dépréciation des créances a grimpé à 61,4 millions d’euros (contre 51,2 millions en 2014), tandis que les provisions sur le portefeuille de crédits ont nettement diminué en passant de 11,1 millions d’euros en 2014 à 7,6 millions d’euros en 2015, ce qui correspond à 0,16% du portefeuille moyen (0,28% en 2014).

Banque Triodos Belgique

Au niveau belge, l’octroi de crédits à des projets durables a crû de 11%, à 1,1 milliard d’euros. Cette croissance plus faible qu’en 2014 (+20%) résulte des conditions du marché et en particulier d’une forte concurrence sur les taux, tant pour les nouvelles demandes de crédits que pour le refinancement des crédits existants. Les crédits hypothécaires aux particuliers continuent leur progression rapide (+48%). La formule ‘Plus votre habitation est économe en énergie, plus votre crédit est avantageux’ conduit de manière évidente à une hausse des demandes de crédits hypothécaires.

74% de l’épargne confiée par les clients belges à la Banque Triodos sont convertis en crédits alloués à des projets durables dans l’économie réelle. –Tout le monde peut découvrir les projets financés via https://www.triodos.be/fr/la-banque-triodos/a-quoi-sert-votre-argent/.

Les dépôts de la clientèle ont augmenté de 11% en 2015 (contre 7% en 2014), à 1,5 milliard d’euros.
La gestion de patrimoine durable a enregistré une progression de 28% et les fonds de placement Triodos une hausse de 42%.
Le nombre de clients a franchi la barre des 66.000, soit une hausse de 7%, tout comme en 2014.
Le nombre de collaborateurs de la succursale belge a, quant à lui, été porté à 122.

Durant le premier semestre 2015, la banque a ouvert avec succès une première agence régionale à Gand. Celle-ci s’adresse aux particuliers, aux organisations et aux entreprises de la région gantoise.
À la fin 2015, la Banque Triodos s’est séparée de son directeur pour la Belgique, qui a été remplacé ad interim par Matthijs Bierman, directeur de la succursale néerlandaise. La sélection d’un nouveau directeur ou d’une nouvelle directrice est en cours.

Position en capital

En 2015, les fonds propres de la Banque Triodos ont augmenté de 11%, à 781 millions d’euros. La Banque Triodos a augmenté son capital social de 40 millions d’euros, soit 7%, par l’émission durant l’année de nouveaux certificats d’actions en s’adressant principalement à des investisseurs particuliers aux Pays-Bas, en Belgique, au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne. En conséquence, le nombre de détenteurs de certificats d’actions a été porté à 35.735 (contre 32.591 en 2014) ; deux fonds de pension ont vendu leur participation.

L’apport de nouveau capital a permis à la Banque Triodos de consolider sa position en tant qu’institution financière résiliente. Le ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (CET1) s’est maintenu à 19%, bien au-delà de l’objectif de la banque qui vise un ratio de solvabilité de 16%. À la fin 2015, son ratio de levier financier était de 8,4% - alors que le ratio minimal imposé en Europe est de 3%.

Perspectives pour 2016

La Banque Triodos veut continuer à générer un impact durable. Afin de soutenir ces ambitions, la banque se concentrera sur la diversification de son portefeuille de crédits tout en maintenant sa qualité. Elle concentrera ses efforts sur le financement d’entreprises qui sont des pionniers dans leurs secteurs d’activité respectifs - ces entrepreneurs qui développent les industries durables du futur.
Toutes les succursales développeront des activités dans de nouveaux secteurs et sous-secteurs dans le but de diversifier leur portefeuille et d’être des partenaires de premier plan pour les entrepreneurs et les institutions.

Pour la période des trois prochaines années, 2016-2018, la banque prévoit une croissance de 10% à 15% sur base annuelle.

La Banque Triodos prévoit de dégager un bénéfice d’exploitation plus faible en 2016, en raison de l’instauration de la contribution de l’ensemble du secteur bancaire au dispositif néerlandais de garantie des dépôts, mais aussi du fait de marges d’intérêts plus faibles et d’investissements importants pour le développement de l’entreprise. La Banque Triodos continuera d’accroître son impact grâce à un portefeuille de crédits en croissance et en offrant des services financiers centrés sur la durabilité. Nous pensons que la récession économique résultant de la crise financière et que la reprise lente dans certains pays vont perdurer en 2016, ce qui pourrait avoir un impact additionnel sur les résultats de la Banque Triodos.

Fonds d’investissement

Les Fonds d’investissement Triodos investissent dans des secteurs durables tels que la microfinance, l’agriculture biologique, des projets culturels, les énergies renouvelables, l'immobilier durable, et des sociétés cotées qui sont sélectionnées pour leur performance durable (ISR).
Malgré des développements difficiles sur les marchés boursiers, les fonds ISR Triodos ont pu croître de manière significative.
À la fin de 2015, Triodos Investment Management gérait 18 fonds d'investissement offerts à des investisseurs particuliers et institutionnels, totalisant 3,14 milliards d'euros. (2014 : 2,6 milliards d'euros).
Des fonds de microfinance spécialisés ont financé 100 institutions de microfinance (2014 : 102), dans 45 pays (2014 : 44).
L'augmentation globale des volumes des fonds sous gestion reflète l'appétit des investisseurs pour les investissements durables. Dans le monde entier, les investisseurs optent de plus en plus pour un impact significatif et mesurable en plus des résultats financiers. Ce développement est une étape importante dans la transition vers une société plus durable à grande échelle.

Dividende

Triodos Bank NV proposes un dividende de 1,95 euro par certificat d’action, ce qui équivaut à un taux de distribution de 46%.

Les chiffres 2015 en un coup d’œil :

  • Total du bilan de la Banque Triodos : 8,2 milliards d’euros (croissance de 15%)
  • Fonds de placement Triodos : 3,14 milliards d’euros (croissance de 19%)
  • Actifs sous gestion en Private Banking : 1,4 milliard d’euros (croissance de 12%)
  • Nombre de clients : 607.000 (croissance de 15%)
  • Crédits aux entreprises et projets durables, et crédits hypothécaires durables :
    croissance de 13%  
  • Bénéfice net de la Banque Triodos : 40,7 millions d’euros (croissance de 35%)
  • Ratio de fonds propres de base de catégorie 1 : 19,0%
  • Nombre de collaborateurs : 1.121 (croissance de 10%)

Faits marquants en termes d’impact :

En 2015, nous avons financé l’équivalent de :
- 100 institutions de microfinance atteignant 10,2 millions d’épargnants et 15,5 millions d’emprunteurs
- des événements culturels auxquels ont assisté 18,7 millions de visiteurs
- une quantité d’électricité verte suffisante pour alimenter 1 million de ménages européens
- 33,6 millions de repas au départ de cultures biologiques.