Le versement trimestriel de la prime de fidélité a-t-il des conséquences fiscales?

L'exonération fiscale sur une première tranche d'intérêts est maintenue. Le précompte mobilier reste toutefois dû sur les intérêts dépassant le montant exonéré. Le taux de précompte mobilier applicable reste fixé à 15%.

À chaque versement d'intérêts (taux de base et/ou prime de fidélité), il convient de vérifier si le montant total versé lors de l'année calendrier en cours ne dépasse pas le seuil d'exonération du précompte mobilier. Ce contrôle s'effectuera automatiquement si la limite est atteinte sur un compte. Dans le cas de plusieurs comptes, vous devez faire le calcul vous-même.