Comment protéger mon entreprise contre la fraude ?

  • Ne révélez jamais vos données de sécurité
    • Ne partagez jamais vos données de sécurité telles que les codes Digipass ou le mot de passe de la banque par internet. La banque et les autres organisations de confiance telles que la police ne vous les demanderont jamais.
    • Si vous n’avez pas de certitude quant à l’identité de votre interlocuteur, contactez directement l’entreprise via les coordonnées mentionnées sur son site web pour effectuer une vérification. Ne transmettez jamais aucune donnée personnelle ou financière, sauf si vous avez une certitude à 100 % de savoir avec qui vous êtes en communication.
    • Pour vous contacter, nous utilisons exclusivement les coordonnées que vous nous avez transmises. Veillez par conséquent à ce qu’elles soient à jour dans votre profil.
  • Vérifiez l’authenticité des e-mails et des appels téléphoniques
    • Les fraudeurs peuvent facilement obtenir des informations sur votre entreprise ou votre organisation via votre site web ou via des bases de données publiques. Les noms des membres de la direction, l’adresse de votre bureau voire vos données bancaires figurent parfois sur votre site web. Le fait que des personnes connaissent ces données de base ne signifie pas pour autant qu’elles soient fiables.
    • Parfois, les escrocs vous contactent pour vous prévenir que vous êtes victime d’une fraude. Ils utilisent cette tactique pour vous impliquer dans la conversation et vous faire peur. Ils vous poussent ainsi à agir rapidement et à révéler vos détails de sécurité avant même que vous n’ayez eu le temps de vous rendre compte de ce qui se trame.
    • Les fraudeurs sont également capables de faire en sorte que n’importe quel numéro de téléphone s’affiche sur votre gsm. Donc, si vous reconnaissez le numéro et qu’il vous semble authentique, ne partez jamais du principe que c’est le cas. Il est toujours préférable de vérifier si l’appel ou le message provient du véritable numéro.
  • Ne faites rien dans la précipitation et ne cédez pas à la pression
    • Ne laissez personne vous pousser à prendre des décisions dans la panique et la précipitation. Votre banque ou tout autre organisme que vous connaissez ne vous obligeront jamais à effectuer une transaction financière dans l’immédiat. Ils ne vous inviteront jamais à verser de l’argent sur un autre compte. Pensez à prendre un temps pour réfléchir en conscience à ce que vous faites. Une banque ou tout autre organisme connu ne vous mettront jamais sous pression et vous donneront toujours le temps de réfléchir.
  • Gardez le contrôle
    • Osez refuser les demandes inhabituelles relatives aux informations financières de votre entreprise. Confrontés à des discussions inattendues ou complexes, nous pourrions vite nous sentir déstabilisés. Osez cependant à mettre un terme à une discussion si vous avez le sentiment d’avoir perdu le contrôle.
    • Lorsque vous recevez un coup de fil, un e-mail ou un sms soi-disant de la part de la Banque Triodos, prenez le temps de vous demander si cette demande est authentique. Vous pouvez nous contacter au 02 548 28 52 (FR) ou au 02 548 28 51 (NL), ou via info@triodos.be