Aller directement àNavigation, Effectuer une recherche ou lecontenu

Zonnelied : oser investir dans de nouvelles formes de soins

Zonnelied propose depuis 35 ans un accueil et un accompagnement aux adultes atteints d’un handicap. En février, son dernier centre en date a ouvert officiellement ses portes à Molenbeek-Saint-Jean. Ce centre héberge huit adultes souffrant d’un polyhandicap grave et dispose de quinze studios pour personnes atteintes de lésions cérébrales non congénitales. Il propose également un centre de séjour de courte durée, un centre de jour et un atelier protégé.

La Banque Triodos a octroyé une partie du financement du centre, qui constitue le premier jalon d’une zone de logement et de soins. Il s’agit de quartiers ordinaires ou (parties de) communes organisés de telle façon que les personnes âgées ou nécessitant des soins puissent rester à la maison le plus longtemps possible.

header_img-zonnelied-bert_van_der_stockt

Qui est Bert van der Stockt?

Ingénieur commercial, Bert van der Stockt a vite rejoint Zonnelied après son service civil. Pendant ses temps libres, il fait profiter des organisations de défense des droits de l’homme de ses connaissances et compétences en matière de finances et de comptabilité. Il a ainsi été trésorier d’Amnesty International Vlaanderen pendant plusieurs années. Il est toujours bénévole dans la section locale d’Amnesty à Louvain et trésorier de Vormen, une ASBL active dans le domaine de l’éducation aux droits de l’homme.

Comment votre organisation répond-elle aux évolutions à venir dans le secteur des personnes handicapées ?

« Ce secteur connaît à l’heure actuelle une évolution marquée, qui se caractérise par la place de plus en plus prépondérante accordée à l’histoire individuelle du patient. Les établissements doivent permettre d’apporter une réponse plus flexible aux questions de ces patients. Nous nous efforçons depuis longtemps de revoir notre fonctionnement pour rendre cette évolution possible. Nous sommes donc très positifs à l’égard de la note « Perspectief 2020 » et de l’évolution vers un financement personnalisé. Nous sommes les premiers à nous être portés candidats pour pouvoir participer à cette évolution. Il faut bien que nous suivions le progrès. »

Qu’est-ce qui rend Zonnelied si particulière ?

« Le projet est novateur, car il constitue le premier jalon d’une zone de logement et de soins résidentiels du Haut-Molenbeek. Le terrain du centre peut encore accueillir un autre bâtiment. À terme, l’idée est d’offrir également à cet endroit des services pour les groupes vulnérables de la société. Il peut s’agir aussi bien de résidences-services que de services de soins à domicile. En ce qui nous concerne, ces services ne doivent pas absolument s’adresser aux personnes handicapées. C’est aussi ce qui est séduisant avec les zones de soins résidentiels : on réfléchit moins en termes de groupes-cibles. Une culture ouverte est importante. Dans le paysage du bien-être, nous ne sommes pas isolés, loin de là. »

zonnelied-bert_van_der_stockt-fr

"Ce qui est séduisant, avec les zones de soins résidentiels, c’est que l’on réfléchit moins en termes de groupes-cibles. Il est important de développer une culture ouverte. Dans le paysage du bien-être, nous ne sommes pas isolés, loin de là.

Comment se déroule la collaboration avec la Banque Triodos ?

« Il y a quelque temps, la législation a changé : les subventions en capital pour les bâtiments sont désormais payées sous la forme de subventions-utilisations. Pendant 20 ans, 1/20e du montant est payé chaque année. Nous avons donc dû souscrire un prêt pour le financement de notre nouveau bâtiment à Molenbeek-Saint-Jean. Dans le cadre de mon travail de bénévole, j’avais déjà souvent entendu parler de la Banque Triodos ; nous nous sommes donc adressés à elle, ainsi qu’à d’autres banques, pour ce dossier. Sur la base de critères objectifs, la Banque Triodos est apparue comme la meilleure. Le choix a donc été vite fait. C’est la première fois que nous collaborons, je n’ai donc pas une grande expérience avec la Banque Triodos, mais les contacts se déroulent sans encombre. »