Aller directement àNavigation, Effectuer une recherche ou lecontenu

La méthode de sélection

Les fonds d’investissement socialement responsable (fonds ISR) commercialisés par la Banque Triodos répondent à des exigences strictes en matière environnementale, sociale et de gouvernance. L’analyse de durabilité et l’analyse financière des entreprises sélectionnées dans le cadre du processus d’investissement sont réalisées par Triodos Investment Management.

 

Une sélection en trois étapes clés

Les fonds ISR suivent un processus d’évaluation en trois étapes afin de veiller à ce qu’ils s’inscrivent en permanence dans une optique durable et contribuent ainsi à des changements positifs dans la société.

Étape 1: Choisir les entreprises qui favorisent le processus de transition

En premier lieu, TIM sélectionne d’abord les entreprises dont les produits, services et modèles d’affaires soutiennent la transition vers une société durable.

Étape 2 : Exclure les entreprises qui contreviennent aux exigences minimales

Dans un deuxième temps, TIM examine les risques potentiels que ces entreprises pourraient faire courir au processus de transition en évaluant leur adéquation avec les exigences minimales de la Banque Triodos. Les entreprises impliquées dans la production de pétrole et de gaz, l’armement, le travail des enfants ou l’utilisation de produits nocifs pour l’environnement sont exclues. Les entreprises qui contreviennent à ces exigences minimales ne sont pas éligibles pour un investissement dans les fonds ISR.

Étape 3 : Réaliser une analyse intégrée des performances financières et durables

Les entreprises qui ont franchi ces deux étapes avec succès font l’objet d’une analyse intégrée approfondie sur le plan financier et en matière de durabilité. Cette analyse se concentre tout d’abord sur les éléments importants qui pourraient impacter la valeur ajoutée de l’entreprise sur le plan de la durabilité, que ce soit à court, moyen ou long terme. Les entreprises qui sont considérées, sous cet angle, comme candidats sont évaluées. Et ensuite, selon les critères régissant la gestion de portefeuilles de TIM. Ces critères incluent les répartitions aux niveaux sectoriel et géographique, l’équilibre risque-rendement, les liquidités, ainsi que l’appréciation personnelle du gestionnaire de fonds.

Processus de contrôle

Après qu’elles aient été sélectionnées pour les portefeuilles des fonds ISR, les entreprises font l’objet d’un processus de contrôle sous diverses formes. Objectif : s’assurer qu’elles respectent les critères stricts dans la durée.

Suivi permanent

Des alertes bihebdomadaires informent TIM des activités potentiellement controversées d’une entreprise. Ces signaux sont analysés et peuvent mener, si nécessaire, à un dialogue direct avec l’entreprise concernée. En cas de non-respect des principes d’investissement, l’entreprise est soumise à un examen formel. Si la conclusion de cet examen est que celle-ci ne répond plus aux exigences minimales de la Banque Triodos, les titres de l’entreprise doivent être vendus endéans les trois mois.

Contrôle trimestriel

Triodos Investment Management a calqué chacune des exigences minimales sur un ensemble pointu d’indicateurs définis par la société Sustainalytics. Ces données sont réexaminées trimestriellement, ce qui permet une surveillance générale de la conformité de l’entreprise par rapport à nos exigences.

Évaluation intégrée annuelle

Une fois par an au moins, toutes les entreprises sélectionnées pour les portefeuilles des fonds ISR font l’objet d’une évaluation en profondeur qui répond à deux objectifs :

  • vérifier que leurs produits, services et/ou modèles d’affaires contribuent activement aux thématiques choisies pour favoriser la transition durable ;
  • s’assurer de la santé financière de l’entreprise.