Investir dans la banque

Avec le certificat d’action de la Banque Triodos, vous investissez dans la banque elle-même. Vous nous permettez ainsi d’accorder plus de crédits pour financer des entreprises et organisations en Belgique et en Europe qui ont un impact positif sur la société. La banque finance des projets concrets dans les soins de santé, la culture, les énergies renouvelables, …

Banque de droit néerlandais indépendante

La certification des actions a été délibérément choisie lors de la création de la banque pour préserver son indépendance et sa mission. Les actions sont confiées à la Stichting Administratiekantoor Aandelen Triodos Bank (SAAT, une fondation de droit néerlandais), qui émet un certificat d’action de la Banque Triodos pour chaque action Triodos Bank NV. Comme une action ordinaire, le certificat d’action n’est pas limité dans le temps.
La Stichting conserve les droits de vote sur les actions Triodos Bank NV de manière à préserver l’identité de la banque. Comme détenteur de certificats d’actions de la Banque Triodos vous n’avez donc pas le droit de voter à l’assemblée générale de la Banque Triodos. Le certificat d’action de la Banque Triodos confère les mêmes droits économiques qu’une action ordinaire de Triodos Bank NV. En tant que détenteur de certificats, vous avez également des droits formels tels que la nomination des membres du conseil d’administration de la SAAT, l’approbation de leur rémunération ainsi que l’approbation des conditions administratives de la SAAT.

La Banque Triodos compte plus de 38.000 détenteurs de certificats européens, dont 17% en Belgique (chiffres à fin 2016), parmi lesquels aussi bien des particuliers que des investisseurs institutionnels tels que des fonds de pension.

Détermination de la valeur et négociabilité 

Les certificats d’actions de la Banque Triodos ne sont pas cotés en bourse. Leur valeur intrinsèque (valeur de tous les actifs, moins les dettes) est déterminée quotidiennement sur la base des fonds propres par action sous-jacente, reflétant la valeur comptable de la Banque Triodos en dehors de toute spéculation et projection pour l’avenir.

Les certificats d’actions de la Banque Triodos sont émis en continu et négociables contre la valeur intrinsèque. Lors de l’achat et de la vente, Triodos Bank NV peut agir comme contrepartie dans le respect de certaines limites. Il peut arriver que des investisseurs doivent attendre avant de pouvoir négocier les certificats d’actions de la Banque Triodos (voir la rubrique 'Risques').

Rendements bruts des 5 dernières années civiles

Les rendements sont calculés par Triodos Bank NV, sur la base de la valeur intrinsèque, réinvestissement des dividendes inclus. Il s’agit de rendements avant frais et taxes. Les résultats du passé ne constituent pas un indicateur fiable pour l'avenir.

 2012  2013 2014    2015  2016
  4,0 %  4,0%   5,3%  5,1%  5,0%

Source : Triodos Bank NV

Rendement escompté pour 2017 : 3-4%

Il s'agit de chiffres prévisionnels, qui ne représentent nullement un rendement garanti. Ils ne sont pas non plus un indicateur fiable des rendements futurs.
Vous trouverez dans l'annexe 1 du prospectus les hypothèses qui sous-tendent cette prévision. 

Dividende

Un dividende peut être distribué en cas de bénéfice. Chaque année, avec l’accord du Conseil des commissaires, le Comité exécutif formule une proposition concernant le dividende à distribuer lors de l’assemblée générale des actionnaires. Le dividende peut être distribué en actions ou en espèces.
Triodos Bank NV n'est en aucun cas tenue de distribuer un dividende.

Historique des dividendes.

Risques

Un investissement dans des certificats d’actions de la Banque Triodos est un investissement à long terme. Son rendement et sa valeur peuvent fluctuer.

Lorsque vous investissez en certificats d’actions de la Banque Triodos, vous courrez le risque qu’ils diminuent de valeur suite aux risques inhérents au secteur bancaire. À savoir :

  • L’évolution des taux d’intérêt est un facteur important. Une banque paie des intérêts sur l’épargne et perçoit des intérêts sur les crédits. Plus la différence entre ces intérêts est petite, moins la banque gagne de l’argent.
  • Le risque débiteur est le risque qu’un emprunteur ne remplit pas son obligation de payer les intérêts et le remboursement du capital. Un risque débiteur trop élevé pourrait entraîner la faillite de la Banque Triodos, auquel cas les détenteurs de certificats risquent de perdre la totalité des fonds investis.
  • Le risque de liquidité : tout comme dans l’ensemble du secteur bancaire, les engagements de la Banque Triodos excèdent ses liquidités. La Banque Triodos est, en particulier, dépendante des dépôts et comptes d´épargne des clients ; une baisse soudaine de ces fonds pourrait augmenter le coût de son financement.
  • Risque de taux de change : La Banque Triodos exécute des opérations dans d’autres monnaies que l’euro. L’exploitation de la succursale de la banque au Royaume-Uni s’effectue dans la monnaie locale, la livre sterling. Bien que la Banque Triodos dispose de politiques claires en matière de couverture des risques monétaires hors euro, la volatilité des taux de change est susceptible d’avoir un effet négatif sur les positions dans ces autres devises, ce qui, à son tour, pourrait avoir des conséquences négatives sur le résultat financier de la Banque Triodos.
  • Les changements éventuels dans l'actuel système néerlandais de garantie des dépôts.
  • Risque concurrentiel : Si la Banque Triodos ne propose pas de produits et services concurrentiels, attractifs et innovants – qui sont, en conséquence, également rentables -, elle court le risque de perdre des parts de marché et/ou d’enregistrer une perte financière sur certaines activités et/ou de croître plus faiblement. Après une période de restructuration et de recapitalisation dans le secteur bancaire, la concurrence entre banques sur le marché du crédit conventionnel a repris de plus belle. Les banques perçoivent la durabilité comme un marché émergent et continuent de s’agglutiner dans ce créneau, s’y livrant une concurrence féroce afin de profiter des opportunités de crédits.
  • En cas de risque de faillite ou d’une intervention de l’autorité de résolution (De Nederlansche Bank) ou du Ministère des Finances en cas de résolution, la valeur nominale des certificats d’actions peut être réduite en partie ou dans sa totalité (bail-in) et les détenteurs de certificats risquent de perdre la totalité des fonds investis.

En outre, il existe des risques généraux, tels que :

  • Des changements de la situation économique
  • Des changements de lois et régulations

Il peut arriver que les certificats d’actions ne peuvent être négociés que de façon limitée.

  • Lors de l’achat et de la vente des certificats d’actions de la Banque Triodos, Triodos Bank NV peut agir comme contrepartie et acquérir jusqu’à une limite de maximum 2% du nombre de certificats d’actions émis.
  • Au-dessus de cette limite, les vendeurs de certificats d’actions pourront vendre leurs certificats s’il y a des acheteurs.
  • Dans tous les cas les transactions d’achat et de vente se liquident sur la base de la valeur déterminée par la Banque Triodos. Cette valeur est déterminée sur la base des fonds propres par action sous-jacente reflétant la valeur comptable de la Banque Triodos en dehors de toute spéculation et de projection pour l’avenir.

Vous trouverez plus d’informations concernant les risques dans le résumé du prospectus (section D.4- Risques) ainsi que dans le prospectus (section : Facteurs de risque) .

Frais et taxes

Frais

Frais liés à un investissement en certificats d’actions de la Banque Triodos :

Frais de transaction
À l’achat Aucun frais ne sera comptabilisé à l'achat entre le 15 septembre 2017 et le 16 novembre 2017 au lieu de 0,50%
À la vente 0,50%
Taxe boursière à la vente 0,27% avec un maximum de 1.600 EUR par transaction

La Banque Triodos ne charge aucuns frais pour l'ouverture d'un compte-titres et pour la garde des certificats d'actions de la Banque Triodos.  

Fiscalité des dividendes(*)
Paiement du dividende (**) Impôt sur le dividende
néerlandais
Précompte mobilier belge
Dividende payé en espèces 15% 30%
Dividende en actions nihil 30%

* Applicable aux investisseurs non professionnels, personnes physiques, résidant en Belgique (sous réserve de modification).
** Les deux taxes sont d'application.   
 

> Nous vous recommandons de consulter la brochure , le résumé , le prospectus d’émission des certificats d’actions de la Banque Triodos (approuvé le 15 juin 2017 par l’AFM, l’autorité néerlandaise de surveillance des marchés financiers) et les rapports périodiques (le rapport annuel et le rapport semi-annuel ) avant de souscrire.